Films

Bêtes en miettes

Collection L’Animal / Grec – Cnap

Produit par le Grec avec le soutien du CNC, et avec le Cnap dans le cadre de la collection L’Animal

Hiver 2018, Amsterdam, constellation du Chien. Je parcours dix-sept kilomètres d’archives à la recherche des bêtes. Six-cent-vingt-trois fragments de films muets, d’images anonymes rassemblés par l’Institut du film EYE sous le titre Bits and Pieces : morceaux et pièces. Mais pour moi ce sont les miettes, de notre festin des bêtes.

Sélection et distinction

2019 • États généraux du film documentaire • Lussas (France)

2019 • Côté court – Festival du film court de Pantin • Pantin (France)

Fiche du film


Voilà pourquoi j’aime le vin

Ce film est lié au roman documentaire En regardant le sang des bêtes (2017), lui-même écrit avec le documentaire de Georges Franju, Le sang des bêtes (1949). Le temps d’une chanson française, Pourquoi j’aime le vin, le film rejoue les archives de Franju non plus du côté de la spectatrice ou du regard animal mais du point de vue des ouvriers des abattoirs qui chantaient en exécutant leur terrible besogne.

4’05, France, 2017

Voix a capella : Simone Churchman

Réalisation : Muriel Pic

Production : Formarchives

Sélection et distinction

Festival de l’Institut National d’Histoire de l’art, Fontainebleau, 17 juin 2022.

Voir le film


Elégie de Miel

Le film montre les archives de kibboutzim sur l’apiculture. Il est rythmé par la scansion des mots hébreux du cahier de vocabulaire de Franz Kafka, archives qui sont constitutives de la seconde élégie documentaires du recueil éponyme (2016).

2′ 48, France/Allemagne, 2017

Voix : Arik Ayut

Production : Formarchives

Présenté à la Maison de la poésie, Paris, 2017 et à la Halle Saint-Pierre, Paris, 2017.

Voir le film


Elégie d’orientation

Le film montre la constellation d’Orion sous laquelle s’est enclenchée la Seconde Guerre mondiale, cliché astrophotographique pris par un amateur sur la côte Ouest des Etats-Unis. Comme jadis les amérindiens, et en même temps que les scientifiques du Manhattan Project, le photographe est tourné vers les étoiles. Les archives du film sont constitutives de la troisième élégie documentaire du recueil éponyme (2016).

2′ 36, France/Etats-Unis, 2017

Voix : Steve Roden

Réalisation : Muriel Pic

Production : Formarchives

Présenté à la Maison de la poésie, Paris, 2017 et à la Halle Saint-Pierre, Paris, 2017.

Voir le film


© 2024 - Muriel Pic